Créer sa roue médecine; en prenant soin de son Soi ecologique, on prend soin de la terre. 

´« La première est qu’il existe une relation intime, profonde entre, d’une part, un certain nombre de pathologies humaine, de blessures anthropologiques, et, d’autre part, l’état de santé de la planète. Il est vrai que l’on peut aisément constater les liens entre les blessures que des hommes et des femmes portent, à la fois individuellement et collectivement, et les blessures infligées à la terre. (…) ´La deuxième intuition de l’ecopsychologie réside dans la proposition inverse ; il y a une relation intime, profonde, entre le processus de guérison des blessures anthropologiques et le processus de guérison des blessures écologiques. Cela signifie que l’on ne peut pas envisager un bien-être individuel ou collectif à l’ombre d’une planète malmenée. ». Taleb, M. (2016). Oser les indisciplines de l’intuition. Entretien réalisé par Edouard V. Piely.

Les particularités de cette formation d’écopsychologie

Des cours en visuo et en direct avec un(e) intervenant(e)  jalonnent les entre stages.

Des écopratiques sur le terrain.

Une supervision collective après la formation. 

Trois stages en présentiel pour apprendre à se réensauvager en douceur tel trois rites de passage.

  • Les 3 stages ont lieu dans le Vercors;
  • Un stage de deux jours en gîte ouvre la formation.
    • Au milieu de la formation, stage de trois jours et deux nuits dans la forêt accompagné d’un pisteur pour apprendre à rencontrer l’autre dans la “nature”.
      •  La fin du stage se clôt comme un rite de passage pendant 5 jours et 4 nuits dans la forêt avec le même pisteur pour redévelopper des compétences sensorielles, cognitives (observation, déduction, …) et empathiques avec le vivant qui nous entourent. C’est aussi l’occasion d’apprendre à être plus autonome dans ces espaces.

Nous avons conscience que pour nous tous, la nature a été chosifiée et mise à l’extérieur de soi comme l’explique Descola. Elle est à la fois folklore exotique tout en étant peuplée de peurs et d’ignorances. C’est pourquoi nous proposons un réapprentissage pour dépeupler notre imaginaire et réensauvager notre être en douceur ; par palier, comme un réapprivoisement qui nécessite des rencontres ponctuelles et de plus en plus intenses.

Une formation longue, complète et expérientiel

La formation se veut longue car il y a un processus de transformation interne et externe pour vivre des changements de paradigmes en profondeur et être dans la capacité à le faire vivre à son tour.

La formation se veut complète au sens où nous allions savoirs théoriques, pratiques et groupales. De même, les différents courants et affinités de l’écopsychologie sont étudiés car notre objectif n’est pas de vous modeler à notre vision mais que vous cheminiez tout au long de cette formation pour trouver celle qui vous correspondra le mieux. 

La formation se veut inclusive aux différentes écopratiques. Les écopratiques seront vues sur le plan théorique et pratique (par stage de terrain notamment). Il y aura certes le TQR (le Travail Qui Relie de Joanna Macy) mais pas que ! Méditation pleine conscience, Psychologie des profondeurs (junguienne), le pouvoir du récit, animer un cercle de femme, le land art … et tant d’autres.

La formation n’est pas

  • Une formation donnant accès au titre de psychologue ou de thérapeute ;
  • Une pratique spirituelle. Toutefois, l’écopsychologie est un domaine ouvert à la dimension spirituelle.

Les intervenant.e.s

Mika, accompagnateur en réensauvagement et animateur de « La Voie du Sauvage ».

“Je me tiendrai aux côtés d’Emmanuelle et Yoan lors de deux immersions en nature, afin de vous accompagner dans la rencontre avec votre être sauvage intérieur. J’assurerai la base logistique et le montage du camp pour nous permettre de co-construire un cocon sylvestre doux et bienveillant, d’y faire notre mue et déployer nos ailes. Je transmettrai également des savoirs autour de la vie en forêt, afin de nous sentir plus libres, autonomes, en confiance et en lien avec les autres formes de vie qui nous entourent. Nous apprendrons à monter un camp, à faire du feu de façon ancestrale, à reconnaître des plantes sauvages comestibles, à cuisiner sur le feu, à faire de l’artisanat ancien, et bien d’autres choses. Mais le plus précieux pour moi est de rester en lien avec ce qui est vivant et de trouver le chemin le plus juste dans le monde : c’est le grand enseignement de la forêt. Bienvenue.s sur la Voie du Sauvage, faisons route ensemble ! » https://lavoiedusauvage.wordpress.com/

Yoan, écopsychologue, voyageur et réalisateur du documentaire “La Voie des écolieux”, membre fondateur et président de l’AFECOP.

“À travers cette formation, nous souhaitons accompagner au mieux notre ré-ancrage au monde vivant en nous et à l’extérieur de nous. Permettre de comprendre, de goûter, de sentir pleinement et de pratiquer ce que peut être, en chacun.e de nous, une “reconnexion à la nature”. Fort de mon expérience de voyageur alternatif (principalement en stop et sans argent) parcourant le monde et visitant des écovillages, de mon expérience de facilitateur de TQR, ainsi que de mon cursus académique en psychologie et de ma formation (actuelle) de facilitateur de méditation de pleine présence, j’ai à cœur d’offrir mes compétences pour agir avec celles et ceux qui prennent part au changement de cap. Cette formation longue est pour moi une manière de continuer à aller toujours plus en profondeur dans ce qui nous relie au monde. De prendre le temps de simplement réapprendre à écouter la vie et la Terre parler à travers nous. Je me réjouis de faire ce voyage avec vous ! Bienvenu.e dans la (trans)formation !”

https://www.eco-psychologie.org/

Emmanuelle, psychologue développementaliste, écopsychologue et membre fondatrice de l’AFECOP.

“Avec Yoan, nous avons créé la formation idoine que nous aurions rêvé recevoir à savoir transdisciplinaire, complexe et joyeuse. Pas de dogmatisme, pas de voie imposée, j’ai à cœur de vous accompagner tout au long de cette formation avec joie pour que vous composiez votre roue médecine d’écopsychologie. Ici, c’est donc avec cœur, avec douceur et avec humilité que je transmet ce qui peut nous aider à changer de paradigmes, à régénérer notre lien au vivant, à retrouver l’expression de notre feu sacré et vibrant. Mon parcours ne diffère pas du vôtre. Je suis une fille formée dans la glaise de l’ancien monde en transmutation, encore et toujours, au service du vivant. Mes colorations junguiennes, de femme des profondeurs, d’écofeministes, de reliance au sacré et au vivant m’amènent à vous offrir également ces approches qui ne sont pas conceptuelles ; elles s’initient, se vivent, se ressentent. C’est pourquoi ce temps de formation est long ; c’est le temps de la gestation, le temps de la transformation, le temps du cycle, le temps de la sagesse, le temps du partage et du cheminement ensemble, le temps de son accouchement au monde. Bienvenue à notre formation et à ce temps de cheminement ensemble.”

https://www.centrez-vous.fr/delrieu-emmanuelle-psychologue-developpementaliste-et-ecopsychologue-conf%C3%A9renci%C3%A8re/

Le programme 

Pour le programme détaillé, n’hésitez pas à nous contacter car les cinq axes ne seront pas vus de manière linéaire. Cette formation a été conçue pour vous accompagner à vivre, réfléchir, expérimenter et se transformer afin qu’à la sortie vous trouviez votre coloration. 

Cinq axes seront abordés tout au long de la formation :

  • L’écopsychologie
    • L’écothérapie/écopratique
      • L’écopsychologie et l’intervention sociale et éducative.
        • L’écospiritualité
          • Le réensauvagement de soi

Axe 1 : L’écopsychologie (8H)

  • 4 modules pour connaître et comprendre l’écopsychologie, son histoire, ses enjeux actuels, ses paradigmes et ses problématiques. 

Nos objectifs pédagogiques : – Vous permettre de naviguer en vous situant dans les eaux de l’écopsychologie, – Vous permettre d’expérimenter et de trouver les orientations qui font sens pour vous.

Axe 2 : L’écothérapie et les écopratiques (34H30)

  • 2 modules pour situer les écothérapies et les écopratiques, apprendre à animer, comprendre la notion de cadre sécurisant et bienveillant et avoir une mallette de “survie” composées de techniques pour gérer des décompensations.
  • 2 modules sur le TQR, Le Travail Qui Relie de Joanna Macy.
  • 3 modules sur le récit.
  • 3 modules sur la méditation pleine conscience.
  • 3 modules sur la psychologie des profondeurs par le travail de l’arbre.

Nos objectifs pédagogiques :– Différencier les ecopratiques et les ecothérapies afin d’être en accord avec ses intentionnalités,– Offrir des pratiques sécurisantes et bienveillantes tant pour celui-celle qui les transmet que pour ceux-celles qui les reçoivent,- Découvrir, expérimenter, créer et vivre ces pratiques pour ressentir celles qui résonnent juste pour soi.

Axe 3 : L’écopsychologie et l’intervention sociale et éducative (3H)

  • 1 module pour s’initier et découvrir des techniques et des méthodes d’intervention sociale et éducative dans le cadre de l’écopsychologie.

Axe 4 : L’écospiritualité (6H)

  • 2 modules sur les différents types d’écospiritualité pour aborder les pratiques qui nous relie à notre spiritualité quelque soit nos obédiences religieuses ou educatives. Des peuples racines en passant par les sagesses oubliées, du chamanisme au qi gong spontanée, de la gratitude à l’ouverture du cœur,… il est essentiel de se relier entre ciel et terre.

Notre objectif pédagogique :Se situer dans les pratiques d’ecospiritualité.

Axe 5 : Le réensauvagement de soi (10 jours)

Nos objectifs pédagogiques : 

  • Offrir un cadre sécurisant et bienveillant pour transformer nos fantasmes, nos peurs, nos croyances, nos ignorances et nos paradigmes à propos de la “nature”. 
  • Cultiver nos compétences sensorielles, empathiques et cognitives essentielles pour se reconnecter au vivant qui nous entoure.
  • Se sentir en cohérence et réaligner notre tête (concept, paradigme, …), notre coeur (empathie et sensibilité) et notre bassin ( instinct et notre animalité).

Trois stages à immersion progressive pour se “réensauvager” ou se reconnecter au vivant: dans le Vercors. 

  • 1er stage : Deux jours en gîte avec marche de nuit dans la nature environnante pour contacter nos peurs, nos représentations et nos histoires. C’est l’occasion de se rencontrer dans et par le groupe.  
    • 2ème stage : Trois jours et deux nuits en “nature” accompagné(e) d’un pisteur. Ce n’est pas une randonnée, mais une redécouverte de soi et de sa manière d’être vivant dans la nature. Une occasion de réveiller nos sens, notre empathie et nos capacités cognitives enfouies telles que l’observation de trace, la formation d’hypothèses et de déduction, … C’est la joie de partager autour du feu et de réapprendre des gestes et des savoirs en milieu “semi-sauvage”.
      • 3ème stage : Cinq jours et quatre nuits, se veut beaucoup plus immersif. Ce stage est à la fois une clôture, un rite de passage dans cette formation. Une occasion d’aller plus loin dans le réensauvagement de soi avec les autres être vivants. Le même pisteur ira plus loin dans les gestes et connaissances de l’autonomie en Nature, tout en approfondissant notre connexion profonde au vivant.

Dates & lieux;

Session d’Octobre 2022 à Juillet 2023 (COMPLETE) Session Janvier 2023 à Octobre 2023 (ouverture et date à venir

Formation de Janvier 2023 à Octobre 2023

  • Du 28 au 29 Janvier 2023 ; 1er Stage en Gite incluant des cours d’écopsychologie, et d’écopratiques (présentiel)
    • date à venir ; Module 4/4 Ecopsychologie (en visuo et en direct de 13h à 17h)
    • date à venir; Module 1/3 Ecopratiques et écothérapies (en visuo et en direct 13h à 17h)
    • date à venir ; Module 1/3 Méditation pleine conscience (en visuo et en direct de 18h à 20h)
    • date à venir ; Module 2/3 Ecopratiques et écothérapies (en visuo et en direct de 13h à 17h)
    • date à venir ; Module 1/3 psychologie des profondeurs ; le travail de l’arbre (en visuo et en direct de 9h à 11h)
    • date à venir ; Module 3/3 Ecopratiques et écothérapies (en visuo et en direct de 13h à 17h)
    • date à venir; Module 2/3 Méditation pleine conscience (en visuo et en direct de 18h à 20h)
    • date à venir ; Module 2/3  psychologie des profondeurs ; le travail de l’arbre (en visuo et en direct de 9h à 11h)
  • date à venir ; 2ème Stage en immersion avec un pisteur (en présentiel)
    • date à venir ; Module 1/2  Introduction à l’écospiritualité (en visuo et en direct de 9h à 12h)
    • date à venir ; Module  3/3  sur le récit en écopratique (en visuo et en direct de 9h à 11h)
    • date à venir ; Module 2/3  Ecospiritualité (en visuo et en direct de 14h à 17h)
    • date à venir ; Module 3/ 3 Méditation pleine conscience (en visuo et en direct de 18h à 20h)
    • date à venir ; Module 3/3 Psychologie des profondeurs ; le travail de l’arbre (en visuo et en direct de 9h à 11h)
    • date à venir ; Module 1 L’écopsychologie et l’intervention sociale et éducative (en visuo et en direct de 14h à 17h)
  • date à venir; 3ème Stage en immersion dans la “nature” “semi-sauvage” (présentiel)

Prix

Vous trouverez ci-dessous les différentes possibilités de financement, afin que cette formation soit accessible à tous.

Le nombre de participants est limité à 10 personnes.

Financement par les fonds de formation Financement personnel
2 800 €Tarif de base : 2 000 €
Tarif de soutien : 2 700 € (ce tarif permet de soutenir les personnes avec des revenus plus faibles ⦤ 1300€)
Tarif réduit : 1 300 € (3 places à tarif réduit, nous contacter)

Dossier d’inscription

Le dossier d’inscription et le dossier pédagogique sont disponibles ci-dessous en téléchargement. Vous y trouverez les prérequis, la demande d’une lettre de motivation réalisée en conscience pour suivre cette formation et les conditions d’inscription.  

Les bons dossiers arrivent très vite. N’hésitez pas à nous contacter en attendant.

Contact

contact.AFECOP@protonmail.com

Emmanuelle Delrieu : 06 27 05 00 91

Yoan Svejcar : 06 77 71 79 45

LIEN VERS LE WEBINAIRE DE FEVRIER 2022 LA FORMATION https://www.youtube.com/watch?v=IcwzHhcvezs&t=352s.