Cycle Conférences – Ecopsychologie & Art social – 16/06 à 18h (12h Québec) avec Isabelle FORTIER

Le thème de cette rencontre sera autour de l’écopsychologie et l’Art social.

Description :

C’est par la vision d’une oeuvre artistique qu’Isabelle reconnaît que la vision anthropocentrique contribue grandement à la crise écologique et décide de fonder Égo Éco pour ramener à la conscience des humains leurs liens à la nature et l’interdépendance du vivant. Depuis ce temps, elle offre des ateliers et retraites sur une ferme écologique et dans différents milieux. La force d’Isabelle est de savoir transmettre les fondements de l’écopsychologie en utilisant des outils variés et puissants tels que l’art (danse, écriture et théâtre), la conscience corporelle, le rituel et le travail à la terre.
En plus de vivre tous les bienfaits de ses ateliers, les participants sont aussi inspirés par le lieu de vie et de pratique d’Isabelle ; la ferme Sageterre qui est devenue Fiducie d’Utilité Sociale et agroécologique (FUSA) en 2019. Cela veut dire que légalement, Sageterre n’est la propriété de personne, mais est sous la responsabilité d’un conseil de fiduciaires qui veille à perpétuité à sa mission écologique et sociale. C’est une mise en pratique réelle que la terre ne nous appartient pas, mais que nous appartenons à la terre. Un exemple novateur ou se pratique la gestion horizontale et le prendre soin de ce qui nous ai prêté.

Inscription obligatoire en participation libre et consciente via une adhésion à l’AFECOP

https://www.helloasso.com/associations/association-francophone-d-ecopsychologie/adhesions/adhesion-afecop?fbclid=IwAR0OxLAdqdNSho0L-cbMK7EZaiR_WHQ3kyecdn5cxxEZbne11P1Lp5eQpY8

PRÉSENTATION Isabelle fortier :

Isabelle Fortier est thérapeute psychocorporelle et accompagnatrice par l’art et la nature. En 2016, elle fonde Égo/Éco une entreprise qui rallie art social, écopsychologie, transformation de soi et transition écologique. Elle est détentrice d’un BAC en théâtre pour le développement social et humain, de diplômes en éducation, en coopération internationale, en thérapie psychocorporelle et en permaculture. Elle s’inspire du travail qui relie de Joanna Macy, du théâtre de l’opprimé d’Augusto Boal, du Butoh et de la chorégraphe Pina Baush. Ses 25 ans en intervention psychosociale en pratique de danse improvisée, de méditation, de qi gong et de mouvement authentique apportent une qualité de présence à son approche. Elle a offert des ateliers de permaculture sociale à différentes écoles de permaculture au Québec comme
l’organisme Mycélium et P3 et à l’international avec Metta Earth aux États-Unis et Atitlan Organic au Guatemala.

Retrouvez-la sur son site : https://www.egoeco.ca/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.